• unetempetealafois

Vivre avec un trouble de l'attachement

Je ne suis pas une de ces filles qui a tout eu rose. J’en ai arraché, ça je peux te le dire. Il y a eu des bouts où j’ai cru ne jamais voir lumière au bout du tunnel. Des moments où j’aurais eu le plus besoin des autres, mais que je me suis retrouvée seule.


Délaissée avec mes idées noires

Sur le bord du Boulevard

En cette froide nuit de Novembre

La pluie glissant sur ma peau

Je tremble de froid et de peur

I got nowhere to call my home


Inutile de te dire que ce n’était pas ben ben beau des fois.


Tout d’abord, pour comprendre ce qu’est le trouble de l’attachement, il faut savoir ce qu’est l’attachement. Il s’agit en fait « d’un sentiment d’affection, de sympathie durable qui lie aux personnes ou aux choses »1


Vivre avec un trouble de l’attachement (TA), ce n’est pas qu’être dépendante affective. C’est bien plus. Chaque lien développé avec quelqu’un apporte son lot d’émotions et est difficile à maintenir.



Je suis terrorisée à l’idée que tu me laisses là

Que tu abuses de ma confiance

En me faisant du mal

J’ai envie de t’aimer

Mais si tu étais comme eux ?


Vivre avec un TA en étant adulte, c’est avoir une confiance éperdument longue à tisser et fragile comme du verre. C’est rejeter l’autorité, repousser les gens sans raison apparente et s’attacher à tout le monde ou, à l’opposée, être incapable d’aimer quelqu’un.


On n’a pas tout eu la même chance. Ça, les plus démunis le savent, mais les plus aimés l’oublient.

Quand on est blessé et qu’on ne sait plus vers qui se tourner, on cherche une bouée de sauvetage. Parce que l’amour est un besoin fondamental.


Sans lui, on se perds.


Et c’est ce qui m’est arrivé.


J’ai cherché réconfort dans l’abus : sexe, drogue, alcool.

J’ai tant cherché à être aimée par les mauvaises personnes que j’ai fini par comprendre que ça ne me réparera pas.

Je suis la seule à pouvoir fixer mes ailes brisées.


Il y a des bouts roffs où j’aimerais ben ça qu’on me colle, qu’on me dise que ça va aller, que je ne suis pas seule dans tout cela. Parfois, j’aimerais qu’on me montre qu’on tient à moi. Comme les autres.


La semaine passée, je me suis surprise à pleurer en voyant une mère donner un câlin à sa fille de mon âge. L’an passé, je me suis surprise à envier la fille qui a reçu un bouquet de fleurs de sa famille suite à sa prestation de danse.


Et nous les enfants aux familles brisées, on fait quoi de nous ?


Il y a des moments où je me réveille la nuit et je pleure en constatant la solitude qui m’accapare.

Mais malgré ce manque en moi, je me dis qu’au moins, le ciel ne m’est pas tombé dessus. Je suis encore vivante aujourd’hui et c’est car je le mérite.


- J’espère qu’on m’aimera malgré mes blessures.


Anonyme.


1) https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/attachement/

1,252 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon