• France P.

Une petite "go" à donner pour que ça passe

Je déteste le gris. Je déteste l’hiver, mais je l’aime en même temps. Je déteste la noirceur qui arrive tôt et qui me prive de toute énergie. Je suis toujours maussade en automne/hiver et cette année ne fait pas exception à la règle. Il me semble que j’irais me cacher dans un coin et que je dormirais jusqu’en avril pour oublier la pluie, la neige et les journées courtes.

J’ai besoin de soleil, j’ai besoin de sortir et j’ai besoin de voir des gens. Et cette année? Rien de tout ça! Cette année, je suis en pyjama depuis mars et je me dis que je devrais en sortir un jour, mais que pour le moment je n'ai pas l’énergie. Je ne vais plus faire les commissions, car j’envoie ma femme ou je les fais en ligne. Moi qui suis super difficile sur mes fruits et légumes, je laisse les autres les choisir pour moi. Je ne réponds plus au téléphone, car je suis tannée de parler à distance. Je suis brûlée sans arrêt et ce pour un oui ou pour un non.

La saison grise, comme je l’appelle, c’est la dépression saisonnière. En plus cette année, je suis en train de couper mon stabilisateur émotionnel. Donc imaginez moi dans ma dépression annuelle qui n’ai plus rien pour contrôler mes émotions.


«Prière de me laisser une minute, je reprends le contrôle de ma vie.» - France qui en arrache

Comme si ce n’était pas assez dure de vivre avec une saison où tout est gris, je dois en plus apprendre à contrôler mes émotions qui ont été bloquées depuis plus de 7 ans. À part les étourdissements, l’air bête et le sarcasme au pouce carré, je crois m’en être sortie. Je suis par contre très souvent dans ma bulle. Tous les symptômes de dépression finalement. Une chance que le café existe pour la fatigue!

J’ai hâte que tout se stabilise. Que mes émotions comprennent qu’elles peuvent être là, oui, mais de ne pas me rendre folle encore plus que je le suis!

Allez, on se donne un coup de pied et on avance!

Bonne journée,

France P.

81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout