• Marie-Ève B.

Un vide.. ou un trop-plein?

Je me trouve à fixer le plafond. Depuis quand? Je ne sais pas. Peut-être quelques secondes, quelques minutes ou bien même quelques heures. Ce genre de sensation où tu n'as plus aucun contrôle sur le petit hamster qui roule dans ta tête. Où tu as l'impression que tes tympans vont exploser car tu entends de plus en plus ce bourdonnement dans tes oreilles. Et là, tout d'un coup, tu fermes les yeux et plus rien n'est audible. Le temps s'est arrêté et tu ne sais plus si la petite bête roule trop ou bien si son cœur a tout simplement arrêté de battre. As-tu déjà eu ça, toi, ce genre de sentiment de vide? T'sais, le genre de manque, autant physiquement qu'intérieurement, dont tu ne sais pas vraiment d'où ça vient et quand il va partir? Si oui, sache que je te comprends si bien, et si non, j'espère pour toi que tu ne le sauras jamais.


J'ai toujours eu ce sentiment, ce genre de vide qui m'a suivi depuis le plus loin que je me souvienne. Tu sais, j'en ai vécu beaucoup dans ma vie. J'en viens toujours au fait que ce que j'ai vécu dans celle-ci a fait en sorte que je suis une femme forte, mais, en même temps, avec tellement de faiblesses et d'incertitudes. Une personne qui fonce, qui est prête à faire ce qu'il faut pour avoir ce qu'elle veut mais, en même temps, qui ne sait pas si ce qu'elle fait est simplement trop intense pour ''la game''.


J'ai l'impression que le temps n'existe plus vraiment en ce moment. Métro, boulot, dodo. Les jours tristes se ressemblent et mon sentiment de vide est là pour rester, il ne veut pas me quitter. Comme si personne ne comprenait la raison du pourquoi je me sens si seule, si vide, et si pleine de chagrin. Où toutes les émotions contraires se battent dans ma tête. Je sais bien que les autres peuvent aussi vivre ce genre de sentiment, mais qui voudra réellement l'admettre? Comment pourrait-on avouer que nous ne sommes simplement plus capable d'accumuler ces sentiments et émotions?



Est-ce que je vais bien? Je ne sais pas. Est-ce que je vais mieux? Je crois que oui. Est-ce que je vais enfin trouver le bonheur? Je me le souhaite et je compte bien faire en sorte d'y arriver. N'oublie pas, si tu es comme moi, de garder en tête que tu as ton futur entre les mains. Je sais que c'est plus difficile à dire qu'à faire, mais toi seul a vraiment un pouvoir sur ton ''happy ending''. J'espère que tu le trouveras et je me souhaite aussi la même chose.


Bonne chance <3.


Marie-Ève B.



*À noter que nous tentons doucement d'intégrer l'écriture inclusive dans tous nos textes. Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons à consulter l'Office québécois de la langue française.



370 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout