• IsabelleL

Un soldat à la guerre

On nous demande de sourire à travers une armée de gens malheureux.

On nous demande de continuer d’aller travailler comme si de rien n’était, tandis qu’il faut donner le double d’efforts pour remplacer nos collègues à bout de souffle eux aussi.

On tend les mains en espérant que quelqu’un nous secourra, mais on se rend vite compte que les mains qui nous sont tendues sont des mains qui cherchent également à se faire aider.


En faite, je crois que c’est à ce moment que l’expression « on crée notre propre bonheur » prend tout son sens…


Malgré tout, on se demande pourquoi on n’arrive pas à avancer comme tout le monde, pourquoi on n’arrive pas à remonter la pente, sans réaliser qu’en vérité, c’est autour de nous que tout va de travers.

Mais doit-on laisser ce qui va de travers nous faire douter?


Être forte, c'est un état d'esprit.


Combien de fois on a l'impression qu'on ne sera jamais à la hauteur des multiples événements, parfois déchirants, parfois perturbants, que la vie mettra sur notre chemin?

Combien de fois il faudra accepter des situations sur lesquelles on n'aura aucun contrôle?

Combien de fois on retiendra nos larmes même si notre tête nous crie qu'elle est au bout du rouleau?


Peut-on cesser de se culpabiliser les matins où on n’a pas le moral, les soirs où on rentre du travail en versant quelques larmes, les journées où on a envie de tout abandonner…

Peut-on cesser de se culpabiliser quand on a juste fait de notre mieux pour arriver à la fin de cette journée, de cette semaine, de ce mois. Tout comme les gens malheureux qui nous entourent, tout comme nos collègues à bout de souffle et tout comme ces mains tendues qui cherchent de l’aide.


Parce que le soldat à la guerre sait qu’il ne reviendra peut-être pas avec tous ses membres,

Que le médecin sait qu’il ne pourra pas sauver tous ses patients,

Que le cuisinier sait qu’il se brûlera en en préparant ses repas,

Et que la réceptionniste sait qu’elle ne réussira pas à répondre à toutes les questions qui lui seront demandées.

Mais ils auront tous fait de leur mieux, eux aussi.

Et ça, c'est ce qui constitue la force d'une personne.


-Isabelle L



374 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon