• É.

Tu l'as en toi

Ça fait un moment maintenant, je vois une coach de vie. J'ai pris un tournant positif, un tournant qui a réveillé en moi ma mission de vie.


Écrit comme cela, ça semble intense. Je le sais et c'est exactement comment je le ressens. Mais combien de fois j'ai laissé l'intensité de ma détresse prendre le dessus au lieu des beaux moments que m'offrent la vie? Combien de fois j'ai écrit sur mes moments les plus bas, les plus sombres sans même considérer la joie et le bien-être que m'apportaient certains évènements?


Après une rencontre, j'ai réalisé que je parlais énormément de mes défis, de mes embûches, mes difficultés lorsque venait le temps de me laisser aller vers ma mission de vie. Je ne mettais jamais de l'avant la femme qu'ils ont forgés. Je ne mettais jamais de l'avant les compétences et la force que j'ai acquises grâce à eux. Et surtout, je ne réalisais pas ce que je pouvais apporter de plus aux autres grâces à ces expériences.

En santé mentale, on parle souvent des points plus négatifs, des impasses et c'est normal. Lorsqu'on vit avec un ou plusieurs diasgnotics, certaines choses de la vie, qui sont si simples pour les autres, peuvent nous sembler être une montagne que nous devons gravir alors que nous sommes tout nu et sans les outils nécessaires pour y arriver.


Et si je te disais que ton/tes diagnostics t'ont donné des outils? Si je te disais que tes expériences de vie t'ont habillé pour la gravir cette montagne? Que certes, ce que tu as vécu était difficile, tu as eu peur, tu as pleuré. Mais qu'aujourd'hui, ce sont ces évènements qui te donnent un petit quelque chose de plus, une force de plus.


Je sais à quel point ça peut être dur de voir tout notre potentiel et tous les outils que l'on possède lorsque nous sommes au coin du mur. Ça m'arrive, encore aujourd'hui, de vivre des moments comme ça. D'avoir peur, d'être épuisée ou de ressentir un besoin urgent de tout contrôler autour de moi pour me sentir en sécurité.


Je me laisse vivre ces moments et par la suite, je trouve une solution parmi mes expériences passées, car ce n'est pas ma première montagne.


Et aussi étrange que cela puisse paraître, j'espère qu'elle ne sera pas la dernière.


-É.



*À noter que nous tentons doucement d'intégrer l'écriture inclusive dans tous nos textes. Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons à consulter l'office de la langue française.



98 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout