• L-

Trop sensible - Texte sur l’hypersensibilité

Empathique, sauveuse ou trop sensible? Je suis du genre à tout analyser. Un changement d’humeur, de ton, d’expression faciale et j’en passe. Je suis comme une éponge, j’absorbe toute l’énergie qui m’entoure. Je suis celle qui te demande à plusieurs reprise si tout va bien car même si tu me dis oui, ma tête me dit non. Je me repasse chaque moment de ma journée et me demande si j’ai pas passé à côté de quelque chose. C’est épuisant certes, mais pour mon entourage aussi. Si j’ai un trop plein je fais une crise de panique et pleure jusqu’à ne plus pouvoir verser aucune larme. Je m’imagine des scénarios, les pires d’ailleurs, puis pique une crise de colère, car c’est trop lourd à porter. Je me sens comme une enfant qui est incapable de se contrôler.


Ce que j’ai compris au fil du temps c’est que ce n’est pas toutes les personnes qui sont à l’aise d’exprimer leurs émotions. J’ai tendance à pousser la note pour savoir pourquoi je ressens une vague de tristesse ou quelque soit l’émotion de leur part. Évidemment, ça fait l’effet contraire et je dois me résoudre à faire comme si de rien n’était. Parfois j’ai raison, d’autres fois non. J’ai dû couper les ponts avec beaucoup de personnes négatives au cours des dernières années et je m’en porte beaucoup mieux depuis. Je sais que je peux aussi faire partie de ses gens nocifs par mon besoin constant de me faire rassurer. Des fois, je me sens égoïste, car en voulant leur bien absolu, c’est aussi pour vouloir me soulager moi-même d’un poids.


Je suis en couple avec un homme très terre à terre qui ne laisse que peu paraître, mais je trouve tout de même le moyen de cerner un quelconque changement d’énergie. Au début, il fait l’air de rien, mais le lendemain il se vide le coeur. Ça me fait plaisir et aussi me rassure que je ne suis pas folle. Oh oui... le nombre de fois que je me suis dit que je m’imaginais des choses et que j’étais trop « intense ». Je sais aujourd’hui que ce n’est pas le cas, que parfois ça peut être mon humeur qui me joue des tours dès le départ, mais qu’au fond c’est une sorte de don.


Alors à tous mes hyper-sensibles de ce monde et ceux qui ne le sont pas, je suis contente qu’on puisse au final tous si bien s’accorder dans notre façon d’être. Tous unique et tous beaux.



L-.

736 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon