• Julie

Syndrome du stress post-traumatique (SSPT) 1ère partie

Mis à jour : sept. 10

"Lorsqu’une personne est confrontée à un événement grave, perturbant, intense, hors de l’ordinaire, qui a porté ou aurait pu porter atteinte à l’intégrité physique ou causer de graves blessures pouvant entraîner la mort (accident, feu, guerre, agression physique ou sexuelle, témoin d’un meurtre, mort subite d’un proche, etc.), elle peut manifester des réactions physiques et/ou psychologiques aiguës pendant quelques jours en réponse au stress énorme subi. Ces réactions sont considérées comme normales pendant un certain temps. Toutefois, lorsqu’elles perdurent au-delà de quatre semaines, on parle alors d’un trouble (syndrome ou état) de stress post-traumatique (TSPT)" (1)


J'ai vécu 2 événements me laissant chacun d'eux avec les séquelles d'un stress post-traumatique, voici la 1ère partie du premier.


*Ce texte pourrait ne pas convenir à tous, il contient un récit de faits vécus, aux thèmes violents. Cette histoire est racontée à travers mes yeux.*


Je suis la plus jeune de 3 enfants.10 ans me séparent de mon frère et 7 ans de ma sœur. Nous sommes plutôt distants physiquement, dans tous les sens, mais sommes près mentalement.

Mon frère est la personne qui me fait le plus rire dans le monde entier, il est ma personne préférée. J'ai toujours eu l'impression que je devais être la grande sœur avec la mienne, être son guide. Je l'ai regretté plus tard, j'aurais aimé n'être que sa sœur.


Ma sœur, Sylvie Parenteau 1975-2017


Il y a de ça maintenant plus de 2 ans et demi, à Noël, ma sœur, Sylvie, et son conjoint de plus de 20 ans et père de ses 3 enfants, nous annoncent qu'ils se séparent. Au retour à la maison, en voiture, j'étais contente pour ma sœur qui semblait avoir besoin de ce changement, mais je pleurais à l'idée de ne jamais revoir mon beau-frère que j'aimais comme mon frère.



Au début avril suivant Sylvie nous raconte qu'elle vit sa séparation difficilement durant une réunion de famille. Qu'elle est suivie par une psychologue (qui sera en fait une travailleuse sociale), qu'elle a reçu un diagnostic d'anxiété, trouble d'adaptation et de dépression profonde. Qu'elle a tentée 2 fois de s'enlever la vie.


Je suis sous le choc, d'un côté cette image qui m'est décrite de ma sœur ne colle pas du tout avec celle que j'ai d'elle et de l'autre, je ne sais pas comment réagir en étant une sœur, même un humain. J'ai fait comme j'ai pu... Je me suis mise à poser des questions : "Est-ce que tu es prise en main? Quel médicament on t'a prescrit? Quand est-ce que tu revois ton psy? Tu referas pas ça là?" Pendant plusieurs minutes... jusqu'à ce que je sois satisfaites.


Les jours suivants, j'avais besoin de comprendre le diagnostic de ma sœur. En effectuant des recherches, je compris que c'était plus grave qu'anticipé.


J'ai appelé ma filleule, lui demandai de prévoir, avec ses frères qu'on intervienne auprès de sa mère.


Le 14 avril j'ai communiqué avec Sylvie. "Je suis, sincèrement désolée de ce qui t’es arrivée. Mais je suis encore plus désolée de la façon dont j’ai réagi quand tu nous en as parlé. J’aurais dû me lever et te serrer dans mes bras (je le fais dans ma tête maintenant). C’est difficile pour la petite sœur en moi de savoir que tu as craqué, que tu as des failles…comme les miennes… (j’ai dû le rationaliser) Je souhaite sincèrement que tu ailles mieux, tu le mérites.(...) Je suis aussi sincèrement désolée que j’aie pas fait en sorte que tu te sois sentie assez à l’aise pour m’appeler quand tu en as eu besoin. Je suis contente que tu aies eu l’aide dont tu avais besoin et que tu étais assez confortable pour nous en parler."


Le 15 à nouveau : "Je voudrais tant t’enlever ta douleur. Appelle n’importe quand si tu veux parler, n’importe quand. Je perdrai pas quelqu’un d’autre, je t’aime ben trop pour ça, j’vais tout faire pour t’aider."


2 heures plus tard ma sœur s'est pendu au sous-sol, ses enfants, 18-20-22 ans l'ont trouvé.


Julie.


Référence :

1. Fiche, le Trouble ou État Post-Traumatique, Revivre.org



1,060 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon