• Julie

Sur "Fast-Forward" : Comment je voudrais vivre mon deuil


Moi : J'haïs ça être de même.

Psy : Comment?

Moi : J'ai l'impression que je pourrais me mettre à pleurer n'importe quand. J'haïs ça là!!

Psy : Essaie de pas retenir tes émotions, de pas les contrôler sans arrêt. C'est correct que tu pleures, t'as le droit de pleurer.

Moi : Ouin...

Psy : Pas très convaincant...

Moi : J'haïs ça brailler. J'haïs tellement ça.

On peut pas peser sur fast-forward jusqu'au bout où ça va bien?

Moi toute ça c'est ark.

Je suis fatiguée, tannée, je suis tannée d'être fatiguée.

Je veux rien, tout est plate. Tout me met en maudit.

Je suis découragée de pas être capable de rien faire, mais je suis trop fatiguée pour faire quelque chose.

Je m'ennuie même pas de ma sœur, je suis juste en maudit après la vie.

C'est trop toute en même temps pour mon cerveau, c'est comme si mon disque dur faisait une surchauffe.

Je veux juste skipper ce boutte-là.




Psy : Ça serait vraiment le fun si ça fonctionnait comme ça, mais c'est pas le cas malheureusement. Ça serait quoi pour toi "le bout où tout va bien"? Ça ressemble à quoi?

Moi : Pas pleurer, être en paix, arrêter que ça spin dans ma tête. Je veux plus faire de cauchemars sans arrêt, faire de l'anxiété sans arrêt. J'ai peur que tout le monde meurt. J'ai l'impression que ça sert à rien tout ça, que c'est pas utile. J'ai l'impression d'être comme un hamster pris dans une roue. Je veux redevenir moi, je veux que ça revienne comme avant.

Psy : Comme avant quoi?

Moi : Avant que j'aie mal.


Julie.

232 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout