• unetempetealafois

Simplement Alex

Allo, moi c’est Alex ! Jeune trentenaire, je travaille dans le domaine légal et j’aime bien ça ! J’ai toujours aimé écrire, mais je suis quelqu’un qui est très paresseux et qui remet aisément au lendemain. J’ai beaucoup aimé écrire dans un monde fantastique, mais je suppose que le format actuel d’écriture serait peut-être plus catalyseur ? Guérisseur ? Je vais cesser de reporter à plus loin cette vérité : depuis mes 11 ans environ, je suis diagnostiqué de ce qu’on appelle le trouble du spectre de l’autisme (TSA pour la suite). À l’époque, j’avais été diagnostiqué « trouble envahissant du développement non-spécifique », mais le terme a été rassemblé avec d’autres pour former TSA.


Selon la définition prise sur le site du CÉNOP (centre d’évaluation neuropsychologique et d’orientation pédagogue), le TSA est un trouble neurodéveloppemental qui touche principalement la communication socioémotionnelle et donc la réciprocité sociale combinée à la présence d’intérêts restreints et stéréotypés chez le petit, le jeune ou l’adulte autiste.



« Mais tsé Alex, parle-moi en français … »


Être TSA pour moi, c’est :

- Me fier à un cadre (loi, règlements) pour me donner une sécurité, garder un certain contrôle dans cette jungle qu’est la vie;

- Me fier à toutes mes expériences où je me suis « brûlé » socialement pour savoir quoi dire ou non selon la situation;

- Être très souvent anxieux lors des interactions sociales (donc tous les jours avec le travail) si j’ai dit la bonne chose, si je n’étais pas trop intense, si je n’étais pas trop sec et j’en passe;

- Est-ce que cette personne est fâchée ou contente ? Ou elle fait juste m’écouter ? (le hamster roule dans ma tête …);

- Avoir l’impression de ne pas bien travailler et de ne pas satisfaire son employeur, mais apprendre que tu travailles super bien;

- Perdre une demi-journée à stresser si une collègue est fâchée ou non puis finalement, tout semble bien en fait … ;

- Et j’en passe.


Pour mettre en contexte, je peux être très « anal » sur les lois et règlements. Il ne faut pas faire ci, il ne faut pas faire ça. Exemple : ne rentre pas par la porte qui sert de sortie d’urgence … c’est une sortie d’urgence, pas une entrée ! Ou : c’est vraiment important que tu déclares tous tes revenus aux impôts.


L’autre jour, une personne me faisait remarquer que j’étais beaucoup sur les lois ou règlements, mais que j’allais visiter telles personnes … L’argument a rapidement été terminé par une tierce personne. Le point est que oui, un cadre me réconforte, mais parfois, il peut y avoir des choses encore plus grandes qui réconfortent et ça c’est un complet mystère pour moi, malgré les apparences. Tout ce qui est abstrait, c'est difficile et il n'y a pas plus abstrait que les émotions. Celle des autres, celles que tu ressens.


Ma mère m’a expliqué plus jeune : tu sais Alex, ton cerveau, c’est comme si des autoroutes vers les interactions sociales n’ont jamais été construites comparativement aux autres personnes.

Depuis 30 ans, j’apprends et apprends et apprends. Je suis mieux qu’il y a 10 ans, mais c’est un travail sans fin. C’est dur et je ne dois pas me décourager … Facile à dire, mais difficile à faire.


Sur ce, je retourne écouter «À ma manière» de Roxane Bruneau.


Alex

63 vues0 commentaire

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon