• France P.

Sa dépression

Mis à jour : sept. 4

Ma femme est présentement en arrêt maladie. La raison? Dépression majeure. Et je le vois qu'elle est en dépression. Elle peine à sortir du lit et fini la plupart du temps par pleurer sa vie en serrant ses peluches. Ma femme si forte, si créative, se sent maintenant abandonnée et oubliée par la plupart des gens qui nous entourent. Sa famille ne lui demande pas comment elle va. Ma famille la rejette. Ses amis ne lui demandent que rarement de ses nouvelles. Et pourtant, elle réussit à me sourire le soir quand je rentre du travail.

Ma douce lorsqu'elle pleure

Cette dépression me fait comprendre que l’équilibre familiale est important pour tout. Je me rends compte que si une de nous deux tombe, beaucoup de choses tombent sur les épaules de l’autre. Je me rends compte que l’unité familiale, c’est comme du papier de soie. C’est si beau à voir, mais si fragile en même temps. Je me rends compte que, dans le temps, c’était moi qui lui faisais vivre les affres de la dépression. Que je prenais tout mon mal et le lui mettais sur les épaules, avec toutes les tâches qu'impliquent une famille.


Nous sommes mal faits en temps qu’humain. D’une part, nous pouvons être solide comme le roc et de l’autre, être fragile comme un nouveau née. Nous sommes à la fois remplis d’émotions, mais vide de tout sentiment. Un peu comme si notre vie était remplie de contradictions aléatoires qui régissaient notre future. Nous sommes remplis d’amour les uns pour les autres, mais si vide d’humanité. Nous sommes plein de bonheur, mais si vide de toucher. Nous communiquons 24/7 avec tout le monde, mais ne parlons pas vraiment. Que de la futilité.


Dites? C’est quand la dernière fois que vous avez vraiment pris le temps de vous asseoir avec un ami et lui demander, AVEC INTÉRÊT, ce qu’il vivait et pensait. Comment sa vie allait? Ça fait longtemps, hein?


C’est exactement ce que ma femme vie. Elle est pleine de notre amour, mais vide d’humanité. Un peu comme si elle avait été oublier au moment de sa transition. Elle est vide de respect, vide d’écoute, vide d’amitié. Je la comprends de se sentir si vide. La dépression peut prendre bien des formes et pour elle, c’est d’être vide, ou plutôt d’avoir le sentiment d’être vide. À mon tour, maintenant, de l’aider.


Je t'aime ma douce Mélie


France P.

595 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon