• Laurie

S'avoir bien s'entourer

Mis à jour : août 27

Cette semaine, j’ai eu quelques discussions avec des gens autour de moi qui m’ont amené à réfléchir et à vouloir partager quelque chose avec vous.

Peu importe qui vous êtes, vous n’aimerez jamais tout le monde dans la vie, et vice versa. Et peu importe votre état mental (maladie ou pas), vous ne devez en aucun cas garder les gens que vous n’appréciez pas ou qui vous causent du tort dans votre vie.


Bien sûr, quelques fois, il est difficile de s’en éloigner complètement. Il peut s’agir d’un(e) collègue de travail, de l’amie d’une amie ou bien de l’ami de votre chum/blonde. Dans tous les cas, respectez vos limites. Vous pouvez côtoyer à l’occasion ces personnes, être poli (parce qu'on vous a bien élevé) sans non plus partir une discussion d’une heure avec.


Parfois, on veut faire des efforts pour la personne qui est pris entre vous et l’autre. Mais à quel prix? J’ai remarqué, de mon côté, que mes difficultés à gérer mes émotions ainsi que mon anxiété augmentaient lorsque je me trouvais en présence de certaines personnes. Et la pression que je mets sur mes épaules d’agir normalement est telle qu’au final, il est pratiquement certain que je vais faire une crise d’anxiété ou de colère. C'est ben stressant quand tu es en présence d'une personne qui n'attend que ça, que tu pètes les plombs, pour justifier toutes les ingratitudes qu'elle peut dire sur toi.


J’ai donc décidé, pour mon cheminement personnel, que je ne dépasserais plus cette limite, que j’agrandirais ma zone de confort à mon rythme à moi. Parce que la seule personne qui m’est vraiment important d’aimer et de rendre heureuse, c’est moi! Et même si c’est plate parfois pour mes amies ou mon chum, c’est quand même le meilleur moyen de les rendre heureux eux aussi!!


Laurie.

9 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon