• Miss B.

Parce que j'y crois encore maintenant!

Par où commencer... J'ai été absente un peu ces derniers temps. Pas que ça ne filait pas, mais plutôt qu'il y a eu énormément de changements dans ma vie. Ça déboule sur un moyen temps!

Après le décès de mon conjoint, j'ai pris des décisions importantes dans ma vie comme accepter mon diagnostic de TAG et apprendre à vivre avec. Je ne m'en cache pas, j'ai un TAG, OUIN PIS? J'apprends à l'accepter, à l'emmener avec moi et à le gérer quand c'est le temps. Ça ne fait pas de moi une mauvaise personne, loin de là, mais ça m'aide à imposer mes limites face aux gens. Quand je ressens un début d'anxiété, STOP. Si je ne suis pas d'humeur à sortir alors je ne sors pas et je n'ai pas de comptes à rendre. Mon bien-être est la priorité.


J'ai aussi pris des grosses décisions, un retour au Cégep à 35 ans. C'est assez spécial comme idée... Mais ça fait plus de 5 ans que j'ai dans la tête de trouver un travail qui me permettra d'aider les autres et je crois que j'ai enfin trouvé! Je débute la semaine prochaine ma technique en éducation spécialisée! En pleine pandémie de COVID19. Hé oui! Rien ne pourra m'arrêter parce que je l'ai décidé et que je le veux. La motivation est beaucoup plus présente qu'à mon passage au Cégep à 17 ans mettons... Je ne dis pas que ce sera facile, mais que je vais tout faire pour y arriver, TAG ou pas.


Mais pourquoi ce brusque revirement de situation? Hé bien... Je peux maintenant le dire pour vrai, j'ai retrouvé l'amour. Le 2e homme de ma vie puisque le premier est parti veiller sur moi d'en haut sans crier gare. Le beau là-dedans? On discute de mon premier homme. Je peux en parler sans filtre et je ne me sens pas jugée. Il fait donc encore partie de ma vie en quelque sorte et je me sens bien. Bien de pouvoir m'exprimer, de pouvoir vivre et rire à nouveau, de pouvoir aimer et accepter d'être aimée.


Mon chum c'est un ange qui est descendu du ciel pour me prouver que la vie mérite d'être vécue et qu'on a droit d'être heureux, qu'on a le droit d'y croire, que nos rêves ne s'éteignent pas malgré toutes les embûches que l'on rencontre. On prend soin l'un de l'autre, on s'entraide et on rit comme des enfants. Je l'aide à prendre soin de ses enfants comme s'ils étaient les miens, parce que je les aime comme tel, parce qu'ils font partie de ma vie maintenant, de ma vie de belle-mère! J'assume mon rôle avec enthousiasme et, malgré ma fatigue, je trouve toujours le moyen de leur trouver une activité, de jouer avec eux ou de les faire rire. Leur sourire ça vaut de l'or! Me faire dire que mon souper est "vraiment très très bon" ça me fait tellement chaud au coeur. On a aussi adopté un petit chien dans un refuge. Il n'est pas tout-à-fait propre, mais il nous cause bien des fous rires... Petit clown. J'ai donc une belle famille dans ma maison qui semblait vide... Après moi et mon chat c'est maintenant moi, mon conjoint, 2 gars une semaine sur 2, un chat et un chien. Il y a de la vie dans cette maison-là croyez moi! Je suis fatiguée, mais oh combien heureuse!


Parce que ça existe encore l'amour après le deuil. Parce que ça existe un homme qui vous prend dans ses bras quand vous lui dites que vous êtes en crise et que le TAG prend le dessus. Un homme qui vous réconforte et ne vous juge pas. Un homme qui vous désire et qui vous regarde dans les yeux en vous faisant sentir "femme". Une personne qui vous regarde avec un regard si attendrissant et aimant que toutes les craintes disparaissent instantanément. Celui qui a les bras les plus réconfortants de la terre et qui sera là pour vous peu importe la situation et que vous le savez...


J'ai des rêves à réaliser... Et j'y crois encore maintenant!


Miss B

349 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon