• Julie

Les mots pour le dire...

Mis à jour : sept. 17

Et si les encouragements, les phrases aimantes se voulant rassurantes et aidantes, nuisaient?

En entrevue pour un podcast, dans la liste des questions, Geneviève me demande : Qui t’a aidée dans ton entourage? Qui t’a nui?

Je me suis retournée la question en me disant, est-ce que j'ai aidé, est-ce que j'ai nui? Qu'est-ce qui m'a aidée, qu'est-ce qui m'a nui?

J'ai donc décidé de poser la question autour de moi, et voici les constatations. Peut-être vous y retrouverez-vous!

CE QUI NUIT ET MA SUGGESTION :

Les phrases généralistes, telles que : "Quand on veut, on peut." "Le seul obstacle dans la vie est une mauvaise attitude." "Dit toi que t'es belle, bonne, fine pis capable et tout va bien aller! Le reste c'est dans ta tête que ça ne marche pas."

Je sais que plusieurs d'entre vous sont tentés d'être nos "cheerleaders", de vouloir nous encourager. Ce genre de phrases, renforce la notion que le problème vient de nous.


Suggestion : Soyez à l'écoute. Parfois, ne rien dire veut tout dire.

Nier nos émotions : "T’es trop sensible, j’aime pas ça te voir de même." "Tu exagères." "Arrête de le prendre personnellement." "Tu t’en fais trop pour rien.. Relaxe! Ça va bien aller!" "Voyons, ne pleure pas pour ça, ce n'est pas la fin du monde." "Une émotion, c'est un fait et tu dois t'en servir pour te guider. Fais-en ta force."

Il est possible que dans la situation qui vous est présentée, la réaction/l'émotion est disproportionnée à l'événement. Néanmoins, le sentiment est vrai, il est là.


Suggestion : Il est important de reconnaître l'émotion dans sa vérité ("Je comprends, tu as de la peine"). Vous pouvez proposer votre aide ("Je comprends, tu as de la peine, comment pourrais-je t'aider?").





La pensée magique : "Pense à ce que tu as dans la vie, sois dans la gratitude, ça va t’aider." "Essaie de ne pas y penser." "Donne-toi un coup de pied dans le cul et arrête de pleurer." "T'as déjà essayé le yoga? Je suis sûre que t'aurais pas besoin de toute cette médication si tu essayais."

Ce genre de phrases vient comme nier en bloc notre vérité en plus de "prescrire" une aide qui ne fonctionnera peut-être (probablement) pas.


Suggestion : Comme pour nos émotions, prenez le temps de reconnaître ce qui est derrière ("Ton corps t’envoie des signaux et écoute-les. Tu as besoin de prendre du temps pour toi."), soyez à l'écoute.



Dr. Je sais tout : "Aller voir un psychologue va t'aider." "T'as juste à t'organiser." "Ton anxiété te protège." "Tu n’es pas grosse, le problème est dans ta tête. Au pire, si tu as un creux, mange une pomme."

Pour plusieurs, en tout cas pour moi, la phrase "Aller voir un psychologue va t'aider." fut surprenante. J'avais maintenant réponse à ma question, oui, j'ai nui. Mais j'ai compris qu'il y a une solution, il y a le pourquoi derrière la recommandation. Dire quoi faire à quelqu'un, ça ne marche pas. La personne n'est peut-être pas rendue là. Lui expliquer sa propre expérience ou pourquoi ça pourrait aider aura un plus grand impact.


Suggestion : "Aller chercher de l'aide va te permettre de travailler sur tes problèmes, un à la fois, en plus d'avoir quelqu'un qui va t'aider à mieux comprendre ce qui se passe.". Le pourquoi du parce que...



Merci à toutes celles qui m'ont aidée pour cet article. J'espère qu'il vous aidera à trouver les mots pour le dire...



Julie.

227 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon