• France P.

Les entends-tu? Moi oui! - Texte sur le trouble schizo-affectif

Il y a quelques temps, je discutais avec une amie entre deux sessions photos de mes petites voix. Je lui expliquais que chacune de mes voix avait une personnalité et que celle-ci était un peu le reflet d'un aspect de ma personnalité à moi. Non, non! Je n'ai pas un trouble dissociatif de l'identité (anciennement "personnalités multiples"). Il s'agit seulement de facettes ou de masques que je mets en place lorsque je me retrouve devant une situation précise. J'ai donc décidé aujourd'hui de vous présenter mes petits amis.


Lorsque je suis maussade, j'entends toujours une voix grave qui essaie de me faire rire. «Hey Pssst!», «France! Ici!»

Rien de bien dramatique, mais quelle voix! Du vrai bonbon pour mes oreilles. Je ris seule chaque fois que j'entends cette voix chercher mon attention. Comme si elle voulait me sortir de ma déprime. Ma femme trouve que j'ai l'air fou lorsque je ris seule pour rien, mais Gaston me fait du bien lors des journées grises où j'ai besoin de me détendre un peu.


Puis, vient l'excitation, l'énervement. Elle, c'est Ginette la lunette! Cette voix-là me fait un peu paniquer, mais que légèrement. Quand je suis ultra contente et quelque peu «hyper», j'entends Ginette qui rigole dans mon oreille, toujours la droite, jamais la gauche. Toujours des petits rires aigües suivi d'un commentaire sarcastique. Dès qu'elle se pointe, je comprends que je commence à trop m'énerver et que je dois me calmer un peu.

Mais la voix que je déteste plus que toutes, c'est celle de George, Sérieusement, lui, quand je l'entends, je panique sur un moyen temps. Il m'arrive même parfois de le «voir» dans mon appartement. George, c'est le doute, la peine, la douleur, honte et la détresse réunies. Quand il se présente dans mon champ auditif, je sais tout de suite que rien ne va plus. Chaque fois que je l'entends, je comprends que je dois demander de l'aide sur le champs. C'est mon signal d'alarme. Pourquoi? Parce que la première fois que je l'ai entendu, il me disait de me tuer. Rien de très agréable.

Je dois tellement avoir l'air bizarre de vous présenter mes voix, mais c'est ma réalité. Je «deal» avec elles depuis plus de 15 ans maintenant. Pour moi, c'est juste normal. Oui, je prends des médicaments pour ça aujourd'hui. Et Dieu merci, puisque avant, je les entendais me parler à tous les jours, et c'était rendu que je leur répondais. Maintenant, j'arrive passablement à les ignorer. Je peux relativement facilement passer au prochain sujet et continuer ma journée comme si de rien n'était.

La schizo-affection, c'est ça. Tu es schizophrène, mais pas complètement. Tu as de nombreux signes, mais ils sont mélangés à des phases dépressives et des sautes d'humeur. Je plains ma femme de devoir «dealer» avec moi dans mes mauvais jours. Imaginez moi qui entends tout le monde en même temps me dire des tonnes de trucs qui ne font pas de sens... J'en pleure! Disons qu'il y a de l'action par chez moi quand ça va mal!

Allez ouste!

France P.

310 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout