• Julie

Les anniversaires

Quand on vit un deuil ou un choc post-traumatique, les dates anniversaires peuvent avoir un grand impact sur notre vie.


Les dates anniversaires, c'est plus qu'une date de fête, ce peut être la date de décès, la date d'hospitalisation, la date de dénonciation...


Quand ces dates reviennent, une série de symptômes peuvent survenir :

  • souvenirs (images, pensées, perceptions) de l’événement qui resurgissent à tout moment;

  • cauchemars répétitifs;

  • impression que la situation va se reproduire ou conviction soudaine de revivre l’événement;

  • illusions, réminiscences soudaines (« flashbacks ») qui peuvent durer de quelques heures à quelques jours;

  • grande détresse et réactivité physiologique en présence d’éléments qui rappellent le trauma. évitement de tout ce qui rappelle le traumatisme et efforts pour fuir les pensées, les émotions, les conversations, les activités, les endroits ou les gens qui sont associés à l’événement;

  • incapacité de se souvenir d’un aspect important de l’événement;

  • perte d’intérêt marquée ou diminution de la participation à des activités qui étaient importantes pour la personne avant le trauma;

  • impression d’être dans un brouillard;

  • sentiment d’être détaché des autres;

  • difficulté à éprouver certains sentiments;

  • perte d’espoir pour des projets qui tenaient à cœur jadis. Symptômes d’activation neuro-végétative

  • problèmes de sommeil;

  • irritabilité;

  • colère;

  • difficulté à se concentrer;

  • hypervigilance;

  • réactions de sursauts exagérés.

Source.


Tout ça c'est bien technique, mais en gros, une date significative peut vous faire revivre le traumatisme ou des symptômes de celui-ci.


Un exemple simple : vous souvenez-vous où vous étiez à l'annonce des attentats du 11 septembre 2001? Probablement que oui.


Imaginez que chaque 11 septembre, vous reviviez les mêmes sentiments que ce jour-là. L'anxiété, la surprise, l'impression de fin du monde...



Avec ma psy, je fais des sessions d'EMDR pour m'aider à combattre les symptômes d'un stress post-traumatique, Cela a fait remonter beaucoup de souvenirs à la surface.


C'est «tough».


Pour moi, les dates difficiles sont les anniversaires de naissance. Celles reliées aux décès, j'y pense moins. À Noël aussi ce n'est pas facile...


Ça peut nous prendre par surprise. On se sent triste, anxieux(se) ou fatigué(e), sans savoir pourquoi. Pour enfin réaliser qu'une date charnière dans notre vie approche.


Prenez du temps pour vous, prenez soin de vous.


Julie.

184 vues1 commentaire

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon