• France P.

Le thème de mon projet

Mis à jour : sept. 4

Pendant mon congé maladie, mon superviseur m'a envoyé une chanson et je trouve que ça s’applique bien à moi. Du moins, ça s’applique à ce que je pense. La chanson? Une Âme de -M- Je vous donne le pourquoi ça m’accroche :


Je me sens vivre, comme je suis

J'suis pas un homme, j'suis pas une femme

Juste une âme, une âme, une âme


J’ai appris avec le temps à être de plus en plus moi-même. À faire tranquillement tomber mes masques, un par un. Je cherche à devenir moi. Pas quelqu’un d’autre. Je vais faire tomber le masque qui cache ma fatigue. Abattre le masque de ma dépression. Je veux garder, pendu à un fil, ce masque qui cache la maman toujours là pour ses enfants, car oui, j’ai des moments où je ne peux pas l’être.


Photo par John Noonan sur Unsplash

Vous vous souvenez de mon projet photo que je voulais faire pour mettre des mots sur la santé mentale? Il avance! J’ai trouvé le thème (Les masques). J’ai trouvé dans quel coin je veux le faire. Il ne me reste qu’à trouver une date et organiser une journée où la bonne humeur sera au rendez-vous.


Je veux montrer, par ces photos, la force qu’ont les masques dans notre vie. La force derrière laquelle nous nous cachons pour avancer jour après jour. Je veux montrer que la douceur d’un masque de dentelle peut cacher une douleur extrême. Qu’un masque qui prend tout un visage peut révéler la terreur dans les yeux d’une victime. Je veux montrer que la santé mentale, c’est une série de faux semblants pour cacher notre âme qui a si mal.


Je ne veux pas être personne d’autre que moi!

Laissez-moi vous montrer mon âme.

Selon les ouï-dires, elle serait plutôt jolie.


Bonne journée,


France P.

202 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon