• Andréa Maheux

Le soleil s'en vient


Je retourne quelques années plus tôt et je constate que j’ai manqué certaines choses de mon adolescence et de mon enfance. Je suis passée à côté de quelque chose de très important, j’ai loupé un truc et il se fait aujourd’hui ressentir.


Tout ça car j’accordais trop d’importance à l’opinion des autres, car j’étais terrifiée par le jugement des autres.

J’ai oublié de profiter et de vivre pour moi. Lorsque le soleil se pointait à l’horizon, que les classes se terminaient, je restais dans la maison à regarder la télévision ou à scroller sur Facebook. Je gâchais ce précieux temps, alors qu’avec ces heures, j’aurais pu rencontrer des amis, prendre des bains de soleil, profiter de ce temps qui me manquerait en grandissant et en ayant des responsabilités d’adulte.

Je sais que ce n'est plus l'été, mais c'est la raison numéro 1 pour laquelle tu devrais sortir. La dépression saisonnière frappe fort et tu as le pouvoir d'en apaiser les effets.

Sors et va marcher ou courir dans les boisées, sur les belles pistes cyclables longeant la rivière.

Apprécie la liberté que ces moments te procurent, ce sentiment d’épanouissement. Apprécie le vent dans tes cheveux, le sourire sur les visages des inconnus.

Fais n'importe quoi, mais prends une pause pour prendre soin de toi.


Profite de la vie, il n’est pas trop tard, il ne sera jamais trop tard. Même à 35 ans, tu peux sortir et aller dans un centre d'amusement, tu peux faire de la peinture, tu peux t’amuser ! L’opinion des autres ne compte pas, ce qui compte c’est ton bonheur, que ça te fasse du bien. Tu as le droit d'être un enfant parfois. Certaines personnes grandiront sans ne jamais délaisser leur cœur d’enfant et c’est ce qui fait la beauté de la chose.

Le soleil, c’est précieux; la vie aussi, sauf qu’on l’oublie parfois.

Ce soir, sors de tes souvenirs, de tes mémoires emprisonnées dans des boites en carton et va à l’extérieur en créer des nouveaux.


Profite de chaque jour comme si c’était le dernier.

- Andréa




*À noter que nous tentons doucement d'intégrer l'écriture inclusive dans tous nos textes. Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons à consulter l'Office québécois de la langue française.

92 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout