• Eve

Le journal de la psychophobie

La psychophobie c'est quoi ? C'est l'ensemble des discriminations et des oppressions envers les personnes qui souffrent d'un trouble psychique ou d'une condition mentale stigmatisée. Enfin, les propos psychophobes sont des propos souvent internalisés tant d'un point de vue social que d'un point de vue intime et dénigrent les personnes concernées.


Un des comportements psychophobes que je vois souvent c'est l'utilisation des termes psychiatriques pour désigner des gens qui n'ont pas de diagnostics. Par exemple, il peut s'agir de traiter une personne de fou ou encore de dire : "tu as tellement un ROC" simplement parce que la personne aime que son environnement soit propre, alors qu'une personne atteinte d'un TOC vit une situation envahissante tous les jours. Utiliser ce genre de propos vient diminuer cet état de détresse et le stigmatiser.


Par ailleurs, nous (personnes avec un diagnostic) sommes aussi souvent victimes de psychophobie envers nous-même. Par exemple, il peut s'agir d'avoir honte de notre diagnostic. Cela arrive parce que la société nous a dit qu'avoir un diagnostic n'était pas bien perçu et nous l'avons internalisé. De plus, ça vient diminuer notre estime et parfois même, nous pouvons avoir l'impression que nos compétences sont moindres, alors que c'est totalement faux. Enfin, il peut aussi s'agir de penser que notre diagnostic nous définit, pour ne nommer que quelques exemples.



Pinterest : Hannah Wills art


La psychophobie existe aussi malheureusement dans les milieux de travail. Il peut être par exemple mal vu d'avoir vécu un épisode d'épuisement professionnel antérieurement. Pourtant, cela ne diminue en rien les compétences d'une personne. Il peut aussi être plus difficile pour certaines personnes avec un diagnostic de se trouver un emploi puisque la stigmatisation existe toujours.


D'un point de vue social, un comportement psychophobe peut être de dire que toutes les personnes effectuant un comportement déviant est nécessairement la proie d'un trouble de santé mentale. Ceci et faux et renforce l'idée que les personnes atteintes ont plus de risque d'avoir une attitude ou des comportements déviants. C'est aussi la raison pour laquelle certaines personnes peuvent avoir peur des gens avec des diagnostics, car on leur a appris qu'ils pouvaient être dangereux alors que c'est faux.


Pourtant, un diagnostic ne définit en rien une personne et sa capacité à mener une vie épanouie. C'est à force d'informer les gens que nous en viendrons à faire diminuer les comportements psychophobes qui rendent la vie des gens avec un diagnostic psychique encore plus complexe. Nous pouvons y arriver, une étape à la fois, en commençant par ne pas se juger soi-même.


Ève.

268 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon