• Mathieu

La tête beaucoup trop pleine

Toute ma vie, j'ai voulu faire mentir la phrase "Les hommes ne peuvent pas faire deux choses en même temps". Ce que je considère avoir réussi haut la main, mais je suis forcé d'avouer que plus les problèmes de santé mentale sont présents, maintenant, le plus que j'ai des trucs en tête, cela me crée de l'anxiété. Quand je me lève et que je me dis: «ok aujourd'hui je vais faire ceci et cela», ça ne fonctionne plus. Je dois vraiment prendre chaque tâche une à une, et me répéter mentalement «une chose à la fois». Si je décroche de ce "mindset" et que je recommence à penser à tout, boom, je panique et je ne fais plus rien. Une tempête à la fois! J'imagine ou, en tout cas j'espère, ne pas être le seul comme ça. Je n'ai pas vraiment de meilleur truc que celui mentionné ci-haut, qui pourrait paraître très banal. Vous vous dites peut-être même, on me l'a déjà dit 100 fois et ça ne marche pas pour moi. Où est-ce que j'aimerais attirer votre attention serait sur la cause du problème au départ. Le problème n'est pas dans le fait d'avoir trop de choses à faire. Malheureusement, parfois tout arrive en même temps et on n'a pas toujours le contrôle sur ça. Par contre, ce sur quoi on a le contrôle c'est comment on réagit à ce qui se passe! Je vous invite à garder cette dernière phrase près de vous, elle m'a été fortement utile dernièrement. On ne peut pas tout contrôler, mais on restera toujours le maître de comment on réagit aux situations.


Donc, la vraie cause du problème, c'est nos pensées. Et on a toujours le contrôle sur nos pensées, bien que certains disent que c'est faux. Je ne dis pas que c'est facile. Moi aussi, parfois, je me laisse prendre au jeu et je les laisse me mener en bateau sur un fleuve de négativité, de peur, de colère, etc.


En tant qu'humain, nos pensées influencent comment on se sent.


Depuis 2-3 mois, j'ai connu beaucoup de périodes plus difficile. Rien de surprenant quand je prend le temps d'observer mes pensées qui ressemblent à «je suis tanné de la situation actuel», «j'ai hâte que tout soit terminé», «je suis écoeuré», etc. Dans la dernière semaine, je vis pleins d'émotions qui me mettent tout à l'envers et ce n'est pas agréable. Je ne passe pas un bon moment.


Aujourd'hui, j'en ai vraiment pris conscience et mis en corrélation que je déborde mentalement. Mon cerveau n'avait pas été autant en activité depuis un bon bout. Je me suis : «Ok, f**ck it, j'en ai assez, je fais la grève!» J'ai passé la journée à ne pas penser. Quand je me surprenais à penser à quelque chose, je m'arrêtais. J'ai aussi pris 10 minutes pour prendre le temps de méditer.


Je ne cacherai pas que cela m'a fait du bien, mais que ce n'était que temporaire. Ce qui m'a le plus aidé à aller mieux, ce fût simplement d'en parler avec tous mes ami(e)s!


Donc, j'aimerais prendre le temps de, premièrement, me remercier d'avoir pris la décision, il y a 1 an, de ne plus tout garder à l'intérieur de moi. Deuxièmement, je veux remercier tous mes ami(e)s qui m'écoutent, me supportent et me conseillent. Parfois, avoir un avis extérieur, ça nous permet de voir plus clair à propos d'une situation face à laquelle on a le nez trop collé pour en voir toutes les facettes.

Merci, merci, merci!


-Mathieu

225 vues1 commentaire

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon