• Jérémie Lépine

La perception de mon environnement

Lorsque j’étais enfant, je voyais toutes les couleurs. Comme tout le monde je voyais le rouge, le jaune et le bleu. Jusqu’au jour où, à peut-être 10 ans, l’optométriste a réalisé que j’étais daltonien. Je vois toujours le rouge et le bleu, mais selon les autres et la médecine moderne, ce n’est pas la bonne couleur associée. Laissez-moi vous éclairer. Pour moi, des pantalons bruns sont vert forêt. Sûrement pour cette raison que j’ai toujours trouvé ça beau. Le ciment de couleur gris me semble rose et depuis longtemps, lorsque je vais uriner le matin, c’est vert flash, exactement comme le « Mountain Dew »! À ce sujet, j’ai déjà eu la conversation avec mon médecin à savoir si mon urine était normale, jusqu’à temps que je me souvienne que j’étais daltonien. XD


Le rapport? Si je fais un parallèle avec la maladie mentale, c’est qu’avant de rencontrer un psychiâtre à 20 ans, je croyais fermement que j’avais le même genre de pensées que les autres. Bien-sûr, tout le monde est capable d’imaginer des scénarios comme moi, mais aussi rapidement, chaque jour sans cesse, quand il y a 12 versions de moi qui jasent dans tête, méchant conseil d’administration! On m’a confirmé qu'il y avait une petite différence dans mon cas. Mais avant que le diagnostic soit tombé, je pensais que la gestion que je faisais de ma tête était aussi facile que les autres. Je trouvais aussi que les autres étaient beaucoup trop calmes. Avoir le diagnostic du Trouble Obsessionnel-compulsif, c’est comme s'il existait un filtre Instagram sur le thème de la fin du monde qui s’applique à tous les aspects de ta vie. Faut toujours que j’anticipe ce qui pourrais arriver à tout moment dans mon quotidien. Mais encore pire, j’anticipe même les conséquences probables des situations qui pourraient possiblement survenir dans ma vie. Tout un mal de tête. Depuis des années, chaque matin, j’analyse avec qui, à job, je pourrais me pogner, la raison, ses réactions et bien-sûr toute mes répliques que je vais lui sortir.


J’ai un véritable classeur de dossier de toutes les personnes qui m’entourent et tous les visages que j’ai rencontré dans ma vie dans ma tête : je classifie leur réaction-type, leur tempérament, leur niveau de fragilité psychologique actuelle et j’en passe!


Pourquoi? Pour être prêt à réagir en cas de problème. En plus, je suis technicien en travail social. Un intervenant! Le gars qui est censé t’aider à y voir clair et t’accompagner à gérer ta vie et ton anxiété. BIG LOL! Le pire, c’est que je réussis bien, parce que quand tu as pris place du côté du patient qui consulte et du professionnel de la santé que tu rencontres, tu as une bonne idée du sentiment que la personne dans le besoin ressent. Mais bon, là je m’égare. C’est pour ça que j’aime faire des vidéos, je trouve ça plus clair.


Pour tenter de revenir à l’idée principale, je vois les même choses que vous, mais rajoute les possibilités en tout temps, repérer toute les choses dangereuses pour moi et pour les autres. Donc c’est sûr que quand je suis sur une terrasse à Montréal, je m’assure chaque 5 minutes d’avoir toujours mes clés de char, mon ticket de métro et mon argent. J’écoute les trois conversations autour de moi des autres tables, j’analyse les gens louches, je garde un œil sur l’enfant sur le bord du trottoir pour pas qu'il plante et m’assure que sa mère le surveille. Pis je m’assure aussi que le barman échappe pas le pichet d’eau pis qu'il ne m’effleure pas parce que j’haïs qu’on rentre dans ma bulle. Pis ça, c’est juste une minute relaxe dans ma soirée.


Jérémie Lépine

Trouble Obsessionnel-Compulsif

Trouble d’anxiété Généralisé

Chaîne Youtube : #jesuisTOC

Insta : jesuistoc

346 vues2 commentaires

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon