• Laurie

La lettre d'Émilie Houle

Nous avons pas mal tous vu passer la lettre d’adieu d’Emilie Houle. Du moins, vous êtes nombreux à m’en avoir glisser un mot et demander mon opinion. Et c’était d’une évidence que j’allais commenter. Tout d’abord parce que son message est d’une tristesse terriblement touchante, mais surtout parce qu'il est troublant de vérité.

Bien sûr, je n’encourage aucunement le suicide et aujourd’hui, je suis persuadée qu’il y a 1001 autres options. Mais ce serait de vous mentir que de dire que je n’y ai jamais pensé, que je n’ai jamais cru moi non plus, à un certain moment, qu’il n’y avait plus d’autres solutions. Et les raisons qu’évoque Emilie dans sa lettre reflètent bel et bien la triste réalité. Le mal de vivre, l’impression de venir d’une autre planète, ça ne s’explique pas. Pourtant, ça existe.


Et tous les baccalauréats ou les maîtrises de ce monde ne permettront jamais à personne de saisir à 100% la douleur qui s’y rattache. Et malgré toute la volonté qu’ont ces professionnels de nous aider, on frappe bien souvent un mur: celui de l’accessibilité. Monétaire et physique. Soit le service devient très dispendieux à la longue, soit on est mis sur une liste d’attente pouvant aller jusqu’à plusieurs années. Pendant ce temps, on ne se vide peut-être pas de notre sang, mais on se vide de bien des choses qui nous amènent, chez certains, à la même fatalité: la mort.


J’ai fini par tasser ces idées noires de ma tête et par voir les autres solutions. Mais je dois avouer que ça m’a pris quelques ajustements de lunettes pour qu'il ne reste dans mon champ de vision que des solutions positives. J’ai réussi et nous sommes plusieurs à réussir (prenons chaque petite victoire) mais nous ne sommes pas encore assez à mon goût. Aidez-moi, aidez Emilie à faire passer le message. Soyons plus nombreux encore à s'en sortir. Partagez sa lettre ou même ce texte. Peu importe, tant que vous parlez de maladie mentale. Parce qu'il faut cesser les tabous et la stigmatisation afin d’un jour avoir recours à un meilleur système de prise en charge!


Merci,

Laurie.

18 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon