• Laurie

La fois où j'ai essayé l'hypnothérapie

Il y a un peu plus d'un an, je me suis tournée vers l'hypnothérapie. J'étais un peu sceptique, mais j'étais rendue là. Depuis le début de mon ancienne relation, j'avais vu quelques psys à plusieurs reprises, mais chaque fois, j'avais l'impression que ça ne durait qu'un temps seulement, que mes colères refaisaient surface continuellement. Même chose pour la médication. Efficace, mais après un certain temps, il me fallait augmenter la dose.


Je me suis donc retrouvée dans le bureau d'un hypnothérapeute, à jouer le tout pour le tout.


«J'ai envie d'apprivoiser mes colères, d'apprendre à les contrôler, mais surtout, de mieux les comprendre, pour mieux les gérer par la suite» avais-je demandé.


«Nous y arriverons, mais non sans conséquence. Les lunette à travers lesquelles tu perçois ta colère sont les mêmes lunette à travers lesquelles tu perçois plusieurs éléments. Ta vision de tout ce qui t'entoure changera. Es-tu prête à ça?» m'avait-on répondu.


Naïvement, j'avais répondu oui. On m'avait avertie, mais je n'avais pas saisi l'ampleur du changement que ces rencontres auraient sur moi. Quelques mois plus tard, je faisais mes valises et je rentrais chez mes parents, comprenant que j'avais fait de mauvais choix par le passé et saisissant du même coup l'origine de plusieurs de mes colères, devenues incontrôlables avec le temps. C'est grâce à cette thérapie que j'ai pu faire la paix avec moi-même, me pardonnant ainsi toutes mes colères du passé, même les plus intenses et dévastatrices.



Aujourd'hui, je sens que j'aurais besoin d'y retourner, chez l'hypno. Pour être complètement transparente, presque un an après ma rupture, mon ancienne relation vient toujours me hanter la nuit. Et si je n'y rêve pas directement, je dois avouer que tous mes rêves sont parsemés d'événements anxiogènes ou traumatisants, qui ont un effet dévastateur sur mon réveil. C'est de peine et misère que j'arrive à les chasser le matin et avoir un humeur stable dans ma journée.


Mais voilà, cordonnier mal chaussé, je n'arrive pas à prendre mon premier rendez-vous. Moi qui passe mon temps à encourager tout le monde à aller chercher de l'aide, je ne le fais même pas. La vérité, c'est que suite à ma première expérience dans le bureau de mon hypno, je sais qu'ensemble, on va probablement réussir à améliorer mon sommeil. Mais je sais surtout que le chemin pour y arriver ne sera pas de tout repos. On va gratter le bobo, comme on dit, pis ça va saigner. Pis j'ai peur...


Au nombre de fois où je vous ai poussé dans le dos pour que vous fassiez les premiers pas, vous avez maintenant la chance de vous venger! À go, motivez-moi!


GO!


Laurie.

192 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon