• miss_hypersensible

L’angoisse du déménagement

Un mot me vient à l'esprit en écrivant ces lignes et c’est PANIQUE!!!!


J'ai pris la décision d'aménager avec mon copain au mois de juillet 2020. J'ai décidé de sortir de ma zone de confort et de foncer.


Par Contre, c’est une étape extrêmement angoissante et stressante pour moi. Depuis un long moment, j’habite seule en appartement. Je me suis créée mon petit cocon à moi et cela signifie que lorsque je vais moins bien, je peux me réfugier dans mon petit 1 1\2. Pour moi, c’est apaisant de me retrouver complètement seule et m’isoler un moment pour reprendre mon énergie. En déménageant à deux, mon espace sera envahi et je vais devoir m’adapter à la cohabitation. Je vais devoir trouver un équilibre entre mon espace personnelle et celui à deux.


Je panique, parce que lorsque je vais moins bien, j’ai tendance à complètement me laisser aller. Je néglige ma douche, car je n’ai pas d'énergie pour sortir de mon lit. Je reste dans le noir, en dessous de mes couvertures, à contempler les murs. J'erre dans le temps sans but, comme une morte vivante.


Je néglige aussi mon appartement, car je n'ai pas la force d’entamer mon ménage. Habituellement, lorsque ma tête est en désordre, ma vie au complet suit cette tendance. La négativité s'empare de ma tête, la souffrance s'empare de chaque partie de mon être et le vide s’empare de mes tripes. Je suis amorphe, je n’ai pas d'énergie et je suis à fleur de peau. Alors j’ai peur, car mon copain me verra ultra vulnérable.


En ce moment, je mets énormément en pratique ce que j’ai travaillé depuis des années avec ma psychologue. Habituellement, lorsque je sens que je vais perdre ma liberté ou que je me sens étouffer, j'ai cette tendance à repousser les gens ou à fuir la situation. C’est un mécanisme de défense que j’ai mis en place au cours des années. En écrivant mon texte, j'entends la voix de ma psychologue qui me répète le mot "tolérer". Tolérer d'être dans une situation dans laquelle je ne suis pas confortable. Tolérer d’avoir des émotions intenses à l'intérieur de moi. Tolérer pour ne pas utiliser mes moyens de défense. Tolérer, tolérer et tolérer! Savez-vous comment c'est difficile de "tolérer" quand on a l'habitude de prendre des moyens néfastes pour calmer notre intérieur agité? C’est énormément épuisant et drainant d'énergie.


Alors, oui je panique, mais j’ai confiance. J’ai confiance, car j’ai cette capacité de rebondir rapidement sur mes pieds lorsqu'une situation m'angoisse. J’utilise les ressources que j'ai acquises dans les dernières années pour faire face aux situations stressantes. Je suis partie de loin, très loin, et aujourd'hui, je mérite d'être heureuse.


#jaiconfianceenmoi


Miss Hypersensible.




128 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon