• Laurie

Joyeux Noël ... pour ce qui en est!

Cette année, la période des fêtes n'est pas aussi festive qu'à l'habitude. Je ne pense pas t'apprendre quelque chose en te disant que Noël et le jour de l'An ne ressembleront en rien à ce que tu es habitué de vivre.


Pour certains, une infime minorité, ça ne changera rien. J'en vois ici et là commenter sous certaines publications que pour eux, Noël est un jour comme les autres. Et malheureusement pour tout le reste de la population, cette année, Noël devra être un jour comme tous les autres.


Ça fait 9 mois qu'on vit cette pandémie. 9 GROS mois. T'sais, habituellement, ce qui se passe après 9 mois d'attente, c'est l'arrivée d'un bébé. Quelque chose de le fun. Cette fois-ci, après 9 mois, tout ce que tu récoltes, c'est des fêtes annulées ou improvisées sur un banc de parc (parce que ta cours, c'est trop dangereux ça l'air).


Dire que t'es à boute, c'est même pas suffisant pour exprimer comment tu te sens. Tu vacilles entre «Noël, c'est la goutte de trop» et «Je me fou de Noël, je veux juste retrouver ma vie d'avant». Tu grattes à l'intérieur de toi pour trouver ne serait-ce qu'un tout petit bout d'espoir.. pu rien!


Mais là, c'est pas que tu ne vois pas une once de positif dans tout ça. Non non. Tu le sais que la pandémie t'a fait prendre conscience de pleins de choses full importantes pis que tu as beaucoup appris sur toi-même dans la dernière année. C'est juste qu'en ce 25 décembre, tu t'en fou un peu. T'as jamais été un lutin de Noël, mais cette année, tu les aurais pris, les becs sur les joues de ta matante qui s'était mis un peu trop de rouge à lèvre ou ben les questions crunchies de ta grand-mère sur ta vie de célibat qui font juste tourner le couteau dans la plaie. Ça t'aurait même pas dérangé.


Pis c'est là que tout ça devient beau. De réaliser que ce qui va te manquer de Noël, ce ne sont pas les bas de Noël et les cadeaux ... ce sont tes proches! Tu t'en fous de ton nouveau plat à fondue ou ben de tes paires de bas, c'est un gros câlin de ta soeur que t'aurais pris pis une tape dans le dos de ton père. Ça fait mal au coeur de se dire ça, mais ça nous rappelle qu'au fond de nous, on a des foutus belles valeurs!


Et en ce soir, ma foi, particulier, j'ai envie que ce soit ça qu'on retienne! Et qu'on apprenne la leçon pour tous les Noëls à venir. Qu'on délaisse un peu les cadeaux pis qu'on se concentre sur l'essentiel.


Ça fait que si en ce moment tu te retrouves seul, autant physiquement que dans ton petit coeur, je veux que tu saches que moi, je pense à toi. Je sais ben que j'arriverai pas à te faire oublier toute la peine que tu as, mais j'espère y mettre un petit baume.


Et malgré tout ... joyeux Noël!


Laurie

171 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout