• Kayssie

Fais pas ta bipolaire!

T’es dur à suivre

Il faudrait une carte et un mode d’emploi pour te comprendre


T’es soupe au lait

Impossible d’envisager que l’on ne parle pas de toi


T’es imprévisible

Un jour tu l’aimes, l’autre tu as envie de le téléporter dans un autre pays


T’es tellement intense

Des banalités qui peuvent rapidement devenir une montagne à gravir


T’es hypersensible

La souffrance des autres devient la tienne, même celles des étrangers


T’es irresponsable

Difficile de t’occuper de toi-même donc inutile d'essayer avec les autres


T’es irréaliste

Avec tes 1001 projets que tu ne termines jamais en te donnant 1001 excuses


T'es instable

Incapable de garder un conjoint, un emploi ou un ami sur le long terme



« Wow ok! J'avoue que certains aspects sont en partie vrais. Et si on voyait les choses avec une lunette différente, juste un peu?»



Je suis complexe, car je suis un être humain pourvu de conscience et d'émotions


Je me sens interpellée, car souvent on m'a pointée du doigt par manque de tact


Je vis en étant connectée à mon ressenti, car c'est de là que provient mon intuition


Je navigue à travers le noir et le blanc, car j'aime me sentir vivante


Je me préoccupe des autres, car je n'agis pas simplement en me fixant le nombril


Je tente de prendre soin de moi, car je regarde la société se détruire à force de trop donner


Je suis créative et passionnée, car le temps s'évapore et on peut vite avoir des regrets


Je tente de faire de mon mieux, car l'évolution humaine est un défi d'une vie



« Excuse-moi, j'ai oublié quelque chose. En fait, merci. Pas que j'aime qu'on me dépeigne comme une personne intense et imprévisible, je vois plus loin que ça. Si tu n'étais pas là pour me rappeler que je suis imparfaite, je cesserais de me remettre en question, je ne demanderais pas d'aide extérieure, et peut-être que je ne prendrais pas ma médication. Je prendrais pour acquis mon entourage, je me laisserais mener par mon ego. Ce qui aurait pour résultat que j'accepterais passivement ces aspects de moi et exigerais à mes amis et ma famille de faire avec. Je n'ai pas envie de détester ceux qui ne comprennent pas bien la maladie, ou qui la fuit. Je préfère me dire que je vais leur montrer qu'il y a une vie devant cette étiquette et qu'elle peut être épanouissante et saine. Merci pour tout, tu m'aides à grandir. »


Et promis, je ne ferai pas ma bipolaire, du moins pas trop souvent!


-Kayssie

373 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout