• labontestephanie

Et si, tu t'adressais à ton enfant intérieur ... Les bienfaits de l'écriture thérapeutique !

#guerison #ecrituretherapeutique #santementale #depression

Notre passé, notre enfance et nos expériences forgent qui nous sommes, en tant qu'adultes.


Que cela ait été parsemé de bons comme de moins bons souvenirs, cela laisse indéniablement des traces. Certains de nos comportements nous semblent provenir de nulle part alors qu'ils peuvent être explicables.


Par exemple, une personne qui tend à se culpabiliser et à prendre toute la responsabilité sur ses épaules peut avoir une blessure inconsciente provenant de l'enfance, alors qu'on la rendait coupable de certains gestes qu'elle n'avait pas commis et cela lui faisait vivre un grand sentiment de culpabilité. De ce fait, aujourd'hui, l'enfant devenu adulte peut se culpabiliser de choses qui ne lui appartiennent pas.


Afin de mieux composer avec son passé et aller de l'avant, un exercice d'écriture que j'aime beaucoup est celui de la lettre à son enfant intérieur. L'objectif étant de le rassurer, de le consoler, de lui pardonner ou encore de lui donner l'amour qu'il méritait, par exemple.


Cela peut ressembler à:



Je t'invite à en faire l'exercice. D'écrire à l'enfant que tu étais, tout simplement puisqu'en guérissant notre enfant intérieur, nous aidons ainsi l'adulte que nous sommes.


As-tu déjà essayé de faire cet exercice ?


Bonne séance d'écriture !

Stéphanie Labonté, criminologue






*À noter que nous tentons doucement d'intégrer l'écriture inclusive dans tous nos textes. Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons à consulter l'Office québécois de la langue française.

127 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout