• Julie

Et si ça ne va pas bien aller?

Mis à jour : juil. 1

Bravo, ma belle amie, qui sourit avec ses yeux derrière sa visière et son masque. Elle qui enseigne aux futurs infirmiers(ières) auxiliaires, est maintenant au front.


Bravo à son conjoint, qui lui, travaille au centre de distribution de Provigo.


Bravo à tous ceux qui chaque jour mettent leur vie en danger pour que nous puissions continuer de vivre les nôtres.


Chaque minute j'angoisse... et si ça ne va pas bien aller? Je devrais vous écrire un article plein d'espoir et de réconfort... Mon amie, elle, elle l'a. Elle garde le fort. Elle angoisse probablement autant que moi, mais moi, je ne suis pas de ceux/celles qui brave le danger. Je ne devrais pas avoir une aussi grande peur... et pourtant.


Il y a deux ans j'ai subi une erreur médicale et maintenant, chaque fois que je ressens un mal inexpliqué, une série de crises d'angoisse et de panique suivent. À plusieurs reprises durant mon hospitalisation j'ai dû m'obstiner pour recevoir les soins adéquats et qu'on croit ma douleur.


Et si ça se reproduisait? Et si on ne m'écoutait pas? Et si ça devenait trop grave, trop tard?


Dans la situation actuelle le danger semble exponentiel et mon angoisse est donc décuplée. Je n'écoute pas les nouvelles ni la radio, je limite mon interaction sur les réseaux sociaux pour ne pas être trop exposée aux milliers de publications sur le Covid-19.


Plus les jours avancent, moins j'ai de patience, je me tappe sur les nerfs, je n'ose même pas imaginer à mon chum!


Pour tous ceux qui se sentent comme moi, je vous dis :


·Vous êtes pas fou/folle

·Je vous entends

·Je sais que c'est difficile

·Je sais qu'on se sent impuissant(e)

·C'est correct de demander de l'aide

·Je sais que c'est pas facile de le demander ni d'en avoir, mais tenez bon

·Je vous entends


Julie.


305 vues1 commentaire

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon