• Christina

Espoir

Mis à jour : juil. 22

Pour mon prochain texte, tel que promis dans le précédent, je vais me décrire. Je m’appelle Christina. J’ai 41 ans. Je suis la maman de 2 magnifiques jeunes ados de 13 et 11 ans. Je vis seule avec elles 1 semaine sur 2. J’ai un travail qui me comble sur tous les plans. C’est lui-même qui me permet de garder la tête hors de l’eau… de cette marre infecte qu’est la maladie mentale.


Dès l’âge de 16 ans, ma mère m’a amenée voir un pédopsychiatre parce que j’étais déjà épuisée de ma vie d’étudiante au secondaire. Après même pas 1 heure de dialogue, le diagnostic est tombé: Trouble d’anxiété généralisé (TAG). Je repars du bureau avec beaucoup de honte. Cette honte que j’ai portée en moi pendant très longtemps. Pendant 10 ans, je n’ai jamais dit haut et fort à personne que je souffrais seule de ce trouble. J’ai essayé tant bien que mal de me trouver moi-même des ressources et des outils. Je m’en suis quand même bien sortie. Un vent nouveau m’a redonnée de l’espoir. L’air de Montréal m’a fait un grand bien. J’y ai emménagé pour mes études universitaires au début de la vingtaine. Pendant cette décennie, je peux dire que j’ai eu un petit break de mon mental.


Mais avec l’arrivée de mes 2 puces et tous les changements hormonaux hors de mon contrôle que ça l'implique, ainsi que toutes mes nouvelles responsabilités d'adulte, de maman, de nouvelle employée, etc., le vent a mal tourné. Mon ciel est devenu noir et il est resté longtemps dans ces teintes, presque une autre décennie.


Après maintenant un autre 10 ans passés et 2 autres diagnostics en santé mentale : TDAH et TPL, j'ai enfin reçu l’aide dont j’avais besoin. L’aide dont mes diagnostics avaient besoin. Après avoir frappé à d’interminables portes. Après avoir pensé plusieurs fois à la mort. Après de nombreuses crises. Après avoir passé plusieurs heures en thérapie. Après tout ça, je peux maintenant vivre de l’apaisement, du calme intérieur. Je peux maintenant vivre de petites explosions de joie dans mon coeur. Je peux maintenant voir que je suis une bonne personne. Je peux maintenant voir l’amour, tout l’amour que j’ai autour de moi. Je peux maintenant voir l’ESPOIR. Je peux maintenant voir mon ciel ROSE.


Christina.


502 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon