• LMM: Elle aime même

Du conte de fées au drame psychologique - 3e partie de 3

Lors de mes deux premiers textes, je vous ai parlé d’un homme qui était un prince parfait dont je suis tombée amoureuse et qui est devenu par la suite un démon qui m’a démolie au plus profond de mon être.

J’ai donc réussi à réaliser dans quel enfer j’étais et compris que le conte de fée était très loin derrière moi. Il me fallait un plan de match, mais lequel? Fidèle à moi-même, je n’en ai pas fait …j’aurais dû, mais bon! Je n’arrêtais pas de penser aux enfants et à leur réaction. Cette variable était difficile à prévoir, mais je devais aussi penser à tout ce qui est pratique : maison, meubles, école, travail…


La fin est arrivée plus tôt que je le pensais. L’homme en question a fait une de ses crises de colère et a décidé que je devais partir de la maison pour le week-end. Il m’a dit que c’était fini entre nous deux. Habituellement, je laissais la poussière retombée et on en reparlait plus tard pour se réconcilier, mais pas cette fois-ci! J’ai préparé ma petite valise tranquillement sans faire de vague : sans larme, sans cri, sans commentaire…C’est là qu’il a paniqué, car un pervers narcissique ne tolère aucunement ne plus avoir de prise sur sa victime. Il me menaçait et m’insultait. Je suis partie en embrassant les enfants et en leur souhaitant une bonne fin de semaine en leur disant que je m’en allais travailler à l’hôtel pour être plus tranquille et pour me reposer.


À partir de ce moment, la décision était définitive pour moi. C’était mon « cue » pour entrer en scène, comme dans les films. Mais cette fois-ci, je ne serais plus dans un conte de fée, mais dans un film d’aventures avec un bon filon de drame psychologique. Si je croyais que ma vie était un enfer avant ça, je n’aurais pas pu m’imaginer tout ce qui s’en venait.


Au début de la séparation, il jouait les gentils garçons dans l’espoir de me reconquérir. Toutefois, lorsqu’il a vu que je commençais à sortir à nouveaux, les crises de jalousie ont repris le dessus. Je voulais tellement qu’il parte de la maison alors j’ai entrepris les démarches pour la racheter. Évidemment, chacune des étapes vers ma liberté a été teintée de crises et d’embuches. Il faisait tout, mais tout pour que ma vie soit un enfer. Il m’envoyait des textos, des courriels sans arrêt. Il me harcelait, me traitait de tous les noms à la minute où je sortais de la maison. Il m’accusait de coucher avec la ville au complet. Il me disait qu’il allait appeler la police, la DPJ, «ses » avocats et des intervenants lorsque je laissais mes enfants, en âge de se garder seuls, plus d’une heure.

C’est là que les crises d’anxiété ont commencé à s’intensifier dans ma vie jusqu’à ce que je n’arrive plus à travailler. Les menaces étaient incessantes et ils ne voulaient rien régler à l’amiable. Il m’a dit qu’il voulait m’anéantir…Il a réussi à le faire pendant quelques mois. Pourtant, j’ai réussi à sortir de ce drame à l’aide de personnes exceptionnelles qui m’ont laissée m’appuyer sur elles. Mes amis et ma famille, que j’avais laissé tomber au cours des années, car je ne voulais plus de conflits, sont tous revenus vers moi. Ils ont été d’une aide extraordinaire. De plus, j’ai pu faire la connaissance d’hommes avec des valeurs inestimables sur des sites de rencontres…et oui! On se fait souvent dire que sur ces sites on rencontre que des gars qui veulent juste te voir pour une nuit. Pourtant, j’ai fait la connaissance de gens qui m’ont sauvée de moi…et surtout de mon ex. Sans ces personnes, je me serais perdue dans ce drame psychologique.


Je vis maintenant ma nouvelle de vie de femme libre de conflits, d'insultes et de reproches. Bon, je reçois encore quelques courriels injuriants, mais je suis capable de les ignorer la plupart du temps. Je suis heureuse dans ma nouvelle vie. JE vis dans MA maison avec mes beaux enfants d'amour. Je vois les gens que j'aime et je fais les activités qui me tentent sans ressentir de culpabilité et d'enquêtes lors de mon retour à la maison. J'ai aussi adopté un chien qui m'apporte beaucoup de réconfort. La zoothérapie c'est une belle thérapie remplie de câlins et d'affections!!!


Toi qui lis ce texte et qui es pris dans une relation toxique avec une personne qui ne cherche qu'à t'écraser, sache que le chemin vers la sortie est aussi tracé pour toi. Un jour, tu seras le propre scénariste de ton film. Tu pourras le réaliser à ta façon et à ton image. Ne lâche pas, je te comprends. Tu auras besoin de force, mais tu pourras enfin vivre ton film à TOI.


LMM

244 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon