• chantalkrans

Devenir une meilleure version de soi-même, un couteau à double tranchant

Je ne sais pas si c’est mon petit côté perfectionniste, mon côté entêté qui ne veut pas faire comme les autres ou ma personnalité anxieuse qui travaille déjà très fort pour essayer de se sentir bien dans sa peau, mais il arrive parfois que certaines expressions utilisées de façon courante me chicotent et me frisent les oreilles.


Une de celles-ci est la fameuse expression : Devenir une meilleure version de soi-même.


Ne me lancez pas de roches! Je sais très bien qu’en surface, elle veut signifier quelque chose de positif, dans un but de toujours s’améliorer comme personne et de faire de mieux en mieux. J’en suis bien consciente.


N’en reste pas moins qu’elle irrite l’anxieuse que je suis. Parce que si je dois travailler à être une meilleure version, cela signifie-t-il que la version que je suis actuellement n’est pas suffisante? Que tout ce que je tente de faire actuellement, tout ce que je surpasse déjà comme limites dans mon quotidien parsemé d’embûches (comme la majorité des gens), n’est pas assez? Que je dois être encore plus parfaite? Et s’en suit toutes les questions existentielles sur la personne que je suis, sur mes qualités, comme sur mes travers.

Et de toute façon, ce n’est pas assez selon qui? Selon quoi? Qui décide que cette version-ci, ou cette version-là est meilleure?

Qui a établi les critères de ce que devait être une meilleure version?


Et c’est là que ça me chicote!

Parce que des valeurs fondamentales, j’en ai plusieurs, et elles sont très belles : la famille, l’amour, le respect, l’empathie, etc.

Des qualités personnelles, professionnelles, j’en ai déjà plusieurs aussi.

Mais parfois, je ne me laisse pas le droit d’être totalement qui je suis. Je ne me donne pas entière liberté sur ma vie, sur mes choix.

C’est peut-être ça le problème. Je n’ai pas besoin d’être une meilleure version, j’ai seulement besoin de me laisser la liberté d’être totalement moi! Sans cette pression constante d'être toujours plus, toujours mieux.


Alors, au lieu de dire : devenir une meilleure version de soi-même, pourquoi ne dirions-nous pas : se donner la liberté d’être soi-même!


Chantal

138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout