• Laurie

Des mesures de sécurité pour ta santé mentale

Ben oui! Encore une autre texte dans lequel la pandémie mondiale sera abordée.


Aujourd'hui, j'ai envie de faire appel à ta bienveillance. Je crois qu'il est grandement temps qu'on en fasse tous preuve un peu plus. Parce qu'au lieu de développer de la compassion les uns pour les autres, on est tous en train de s'achever à grands coups de grognements, commentaires déplacés ou regards désobligeants.


Quand tu te présentes dans un établissement entre midi et 13h (employés en dîner) pendant la semaine de relâche (employés en vacances par obligation) en temps de pandémie (employés en télétravail) qui dure depuis déjà 13 mois (employés en arrêt maladie/invalidité/santé mentale), il se peut que, malgré toutes ses acrobaties, l'employé n'arrive pas à trouver quelqu'un qui pourra te recevoir à son bureau. S'il te plaît, ne lui en tiens pas rigueur. Elle fait vraiment tout ce qu'elle peut pour bien te servir. De surcroît, elle le fait avec le sourire et la bonne humeur.


Je sais que tu es franchement à bout. Que partout où tu te présentes, tu n'obtiens plus le même service de qualité qu'avant, par pénurie d'employés, et que tu en as ras le bol de subir tous les effets secondaires de cette maudite pandémie. Sache que je te comprends. À ce stade-ci, même les plantes vertes sont tannées je crois.



Et je ne fais pas exception. En fait, personne n'y fait exception. Plus d'un an plus tard, il n'y a plus que nos héros du système de santé qui sont dépassés par les événements.


Alors voilà. Aujourd'hui, j'ai envie de faire une «Legault» de moi-même et de t'imposer quelques mesures de sécurité, mais cette fois-ci, elles protégeront ta santé mentale. Donc outre les masques, le 2 mètres et le couvre-feu, j'aimerais maintenant que tu fasses des exercices de respiration quotidiennement. Je t'impose également de prendre un bon bain chaud de façon hebdomadaire et n'oublie pas de barrer la porte de la salle de bain pour ne pas être dérangé. Je te demande aussi de prendre au moins 1 heure par semaine pour faire une activité qui te fait du bien, que ce soit de lire un livre, de faire de la peinture ou d'aller faire de l'escalade. Finalement, je souhaite qu'une fois par semaine, tu trouves un moyen pour te défouler et faire sortir toutes les frustrations de façon saine. Par exemple, tu peux utiliser un punching bag, lancer des assiettes, hurler en forêt. Peu importe, tant que tu ne cumules pas trop.


Utopique la fille, tu me diras? Peut-être bien. Mais il est grandement temps qu'on prenne au sérieux notre santé mentale. Elle a mangé un méchant coup dans la dernière année. Bien honnêtement, je vois les burn-out arriver en courant, les dépressions sont déjà bien installées et les troubles alimentaires se répandent aussi vite que le virus. L'anxiété bat des records de hauteur alors que notre moral, lui, est au plus bas.


C'est un cri du cœur que je te lance aujourd'hui. S'il te plaît, prend soin de toi. N'attends pas qu'il soit trop tard. On a aucun contrôle sur les décisions prises actuellement par notre gouvernement. Mais tu peux encore décider (en partie :P) de ce que tu fais pour toi.


Laurie

150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout