• marytands

Dans ma tête : corps vide

Mis à jour : sept. 5

Il y a des bons et des moins bons moments dans nos vies.

Mes moins bons moments à moi, je les ressens très intensément.

Le poids de ces émotions mélangées, ressenties avec une telle intensité comme un coup de poing dans le ventre.

Rien ne peut arrêter ces larmes solitaires de couler.

Quand est-ce que la noirceur est devenue si familière?

Je suis la pire socialement, j'ai toujours l'impression de ne pas être assez, alors je donnes mon maximum et ça me draine complètement.

C'est encré en moi.. La thérapie et la médication depuis des années a aidé, oui, mais ça ne soignera jamais ni fera disparaître toute la douleur.

Personne ne le réalise. Je cache bien ma souffrance, je suis habituée.


Une fois, en thérapie de groupe, la psychologue lisait un texte sur le trouble obsessionnel compulsif, ça disait:''c'est comme enlever un bonbon à un enfant.''

J'ai dû m'interposer et dire: non, ce n'est pas ça du tout, c'est plutôt comme si notre main était en feu et qu'on nous disait de simplement l'ignorer. Même chose que si on dit à un anxieux: ''ben la calme toi.'' Comme si ça allait arrêter le stress et la panique instantanément.

La meilleure façon de décrire ce que je ressens dans ces moments, c'est l'impression de me tenir seule dans mon corps vide.


Marytands.

337 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon