• Andréa

Comprendre les besoins


Les êtres humains ont tous des besoins à combler comme les animaux et tous les autres être vivants. Selon la pyramide de Maslow, créée par le psychologue Abraham Maslow, il y aurait 5 catégories de besoins essentiels de l'être humain.








  1. ll y a tout d'abord les besoins physiologiques comme manger, boire, se vêtir, dormir etc. Ce sont des besoins pour garder nos fonctions vitales et fonctionner.

  2. Ensuite, il y a le besoin de sécurité: être bien à la maison, être en santé et en confiance.

  3. Il y a par après le besoin d'appartenance. Les humains ont besoin d'appartenir à un groupe, de se sentir aimé par les autres. C'est ainsi qu'on forme des liens au travail, à l'école, dans des activités. Lorsqu'on regarde un peu plus loin, on peut penser aux sectes. Les membres en font souvent partie, car cela comble un besoin criant d'appartenance.

  4. Il y a aussi le besoin d'estime. On veut être fier de notre identité et nos valeurs. On ne veut pas être déçu de soi.

  5. Enfin, il y a le besoin d'accomplissement dans lequel la personne veut découvrir ses forces et passions, s'investir dans son travail ou des projets.


Le lien avec la santé mentale est que parfois lorsqu'on ne va pas bien ou qu'on est en crise, c'est qu'un de nos besoins n'est pas comblé.


Dans notre société, on s'attend à ce que tout le monde fasse les mêmes choses et réussissent de la même manière. Mais c'est impossible, car on est tous différents et on ne part pas de la même place. De la même manière qu'on ne peut pas demander à un conducteur d'automobile de piloter un avion, on ne peut demander à une personne dépressive d'être heureuse.


Lorsque j'ai commencé à voir mes maladies mentales d'une autre façon, tout a changé, car ma perception des choses devenait plus optimiste. Par exemple, lorsque je suis seule et que je pleure, je me dis que j'ai un besoin de socialisation.


Lorsque je suis anxieuse, je comprends instantanément que j'ai besoin d'être rassurée. Lorsque je suis triste, je comprends que j'ai besoin de mettre du piquant dans ma vie et me sentir épanouie dans quelque chose.


On n'affronte pas tous les mêmes difficultés. Pour certaines personnes, la solitude est difficile, alors que, pour d'autres, c'est la socialisation. C'est pour cela qu'on ne peut pas comparer ni juger. On ne part pas de la même place tout simplement !


Je vous laisse donc sur un tableau rassemblant les étiquettes versus les besoins associés à celles-ci. En espérant que cela changera quelque peu votre vision des choses sur vos difficultés en santé mentale !



https://stephanieminati.fr/index.php/2020/01/11/etiquettes-vs-besoins/


- Andréa



197 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout