• Audrey

Aller chercher son énergie dans les petites choses

Mis à jour : sept. 5

Du haut de mon un an, presque deux ans, de diagnostic, je me suis rendu compte que lorsque j’avais une baisse d’énergie dû à une crise d’anxiété, j’avais besoin d’aller chercher ma dose d’énergie, de réconfort dans de petites choses simples ou même banales. Pour remonter la côte, j’avais besoin de penser à moi. Que ce soit en me gâtant avec un bon café, en m’achetant un petit quelque chose dont j’ai vraiment envie depuis longtemps, un livre, un morceau de vêtement, etc.


Mess plus récents moments d’anxiété sont dû à mes douleurs physiques, comme je le mentionnais dans mon dernier texte. Mon traitement, soit dit en passent, fonctionne super bien avec mes articulations. Cependant, j’ai quelques effets indésirables qui ont joué sur mon anxiété, en plus de jouer avec ma tête et mon trouble alimentaire. Bref, j’ai dû allée me chercher une bonne grosse dose d’énergie.


J’ai pris ma filleule pour une journée complète, pas de garderie pour la puce et une grosse grosse dose d’amour pour moi. Ça ne me prend tellement pas grand-chose, mais à ce moment-là, c’est vraiment ce dont j’avais besoin, de sa petite face, de ses sourires et de ses câlins. Ce moment m’a permis de penser à rien, de laisse tout de côté. Le fait de vouloir être totalement présente pour elle, avec elle, pour nous créer des souvenir, a justement fait en sorte que j’ai focalisé sur autre chose. J'ai donc arrêté de penser à tout ce qui était négatif pour aller chercher le positif, donc par le fait même mon énergie. Sinon, seulement prendre du temps avec ma petite sœur ou ma mère, faire quelque chose avec elles, rien de compliqué, seulement profiter du moment, oublier et faire le plein de carburent.


Faire ce qui me plaît, penser à moi, m’écouter et aller chercher mon énergie au besoin, je crois que c’est les principaux points que je dois garder en tête pour réussir à continuer d’avancer comme je le fait depuis à présent bientôt deux ans. Parfois, ça ne prend vraiment pas grand chose pour nous donner ce qui nous manque, pour continuer à avancer. Mais surtout, je crois que le plus important dans tout cela, est d'y aller une journée à la fois. Même que parfois, quand je suis vraiment à la baisse, je me parle et j'y vais une minute, une seconde à la fois, et en plus, je vis le moment présent le plus possible.

Audrey.

92 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon