• unetempetealafois

À toi, qui aspire à mieux

À toi qui aspires à mieux.

Toi qui crois que la vie est déjà peine perdue. 

Toi qui tentes de trouver une dernière vraie raison de vivre parce que tu as épuisé ta réserve de ce qui fait que la vie est belle. 

Toi qui utilises les dernières forces qu'il te reste, pour demander de l'aide...

J'aimerais te dire ceci;

Tu sais, je le vois, je le ressens et parfois même je le vis avec toi.

Cette tristesse, cette douleur, cette peur, cette panique que la vie t'apporte au quotidien. Ce poids que tu portes sur tes épaules depuis le jour fatidique où tu as reçu ton diagnostique. 

Ouin, ce fameux diagnostique de trouble de santé mentale...

Je le vois qu'il te pèse et qu'il te gêne. Je le vois dans tes yeux qu'il t'apporte que de la honte. Je le vois que tu essaies de me convaincre, ou plutôt, de te convaincre que tu n'as pas besoin de la main qui t'es tendue. 

Je le vois aussi cet éléphant rose dans la pièce que tu tentes bien que mal de cacher et d'ignorer à chaque fois qu'on jase ensemble. Je le vois ton malaise. 

Je le ressens que c'est difficile. 

Que ça fait bien trop souvent mal et que la vie ne t'a pas souvent cajolé et choyé.

Je le ressens que tu t'attends déjà à un sévère jugement. Que tu t'attends qu'on te fasse sentir comme un mal aimé, un numéro ou un foutu de cinglé. 

Parce que «anyway», un foutu cinglé, on t'a déjà considéré. 

Je le ressens que ta confiance en toi commence à en prendre un pas pire coup et qu'elle a pris ses jambes à son cou. Oui, ça aussi je l'ai ressentie...   

Le poids du jugement que les gens ont de ta maladie ben...des fois je le vis aussi. Ben oui! Je le vis. Tout ça parce que la plupart des gens ont peur de ce qui a été dit et écrit.  

Finalement, j'aimerais te dire ceci:

J'espère que tu verras ce que moi j'y vois. 

Que tu constateras qu'un jour tu en sortiras grandi et épanoui. 

Que tu auras beaucoup appris sur toi et sur la vie. 

Que tu y verras bientôt une deuxième boite à outils que peu de gens ont acquise dans la vie. 

Beaucoup tenterons de te la voler, de te la détruire. Peut-être par jalousie, par méchanceté, par peur ou tout simplement parce qu'ils n'ont rien compris. 

L'important c'est que tu dois garder ce précieux coffre à outils, celui que toi seul a construit.   

J'espère surtout que bientôt, tu verras ce que moi j'y vois. 

Un être bien plus grand que ce qu'il a été écrit et dit. 

Un être fort.

Un être extraordinaire qui un avenir, une vie et plein de rêves aussi!


Anonyme.

423 vues

© 2019 par Une Tempête à la fois.

Tout droit réservé

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon